Gaelle Choisne
Gaëlle Choisne - Crédit Fondeviolle

Il est l’un des premiers projets à voir le jour de Mondes Nouveaux, le programme de soutien à la jeune création du Ministère de la culture. “Monument aux Vivant·es”, le projet évolutif de performance-chorégraphie collaboratif de l’artiste Gaëlle Choisne était inauguré le 10 mai au Palais de la Porte Dorée, à Paris. Elle nous raconte.

Gaëlle Choisne est de ces artistes qui activent. Manière, en l’énonçant, de les distinguer de certain·es autres : les artistes activistes, toujours en péril d’être récupéré·es par les institutions. On connaît, en effet, la longue histoire qui se répète, par cycles, de la critique frontale métabolisée par les centres mêmes qu’elle pourfend, étendant comme effet retors la puissance de ces derniers. Cela fut le cas de la critique institutionnelle, dès lors catégorie à part entière de l’art validé, biennalisé, globalisé.

Lire la suite sur Les Inrocks...